MENU

icon simulateur
Etablissement de Crédit Spécialisé dans le Financement de l'Habitat.

Le CFC facilite l’accès à la propriété immobilière au personnel du Pari Mutuel Urbain Camerounais

La signature du Protocole d’Accord entre le Crédit Foncier du Cameroun (CFC) et le Pari Mutuel Urbain Camerounais (PMUC) a eu lieu le 30 septembre dernier, en vue de la facilitation de l’accès du personnel du PMUC aux financements du CFC.

Cet acte intervient dans un contexte où le Crédit Foncier du Cameroun a entrepris, sous la houlette du Gouvernement, de faciliter l’accès du plus grand nombre au financement du logement, en contribuant, autant que faire se peut, à desserrer les contraintes qui pèsent sur le secteur. Ce qui a donné lieu à la révision de l’offre commerciale dont le principal objectif était d’élargir et de diversifier le champ de ses clients potentiels. Et c’est également dans cette perspective, comme l’a relevé Jean Paul Missi, Directeur Général du CFC, qu’il a été mis en place : « un dispositif permettant aux employeurs de renforcer leurs politiques internes d’accompagnement, en favorisant, grâce aux opportunités offertes par le CFC, un accès aisé de leurs personnels au crédit à l’habitat aux meilleures conditions du marché». Le PMUC, par la voix de son Directeur général Louis Paul TASSO, a relevé pour sa part que : « ce protocole est la matérialisation concrète de la volonté du PMUC de permettre à son personnel d’accéder à la propriété immobilière, et ce, à des conditions préférentielles que seul le Crédit Foncier du Cameroun peut consentir actuellement». Il y a lieu de souligner qu’à ce jour, le CFC a déjà signé dix huit protocoles d’accord de même nature et accordé, sur cette base près de deux milliards de francs CFA depuis le début de l’année.

Ce nouveau partenariat gagnant-gagnant permettra au CFC de remplir davantage sa mission régalienne de financement de l’habitat, et au PMUC de contribuer à l’amélioration du cadre de son personnel et par ricochet, à la mise en œuvre de la politique des Grandes Réalisations en matière de lutte contre la pauvreté et notamment, de réduction du déficit en logement.

Jean Paul MISSI, DG/CFC a saisi l’opportunité offerte par cette cérémonie, pour lancer aux entreprises le vibrant appel ci-dessous :
« je saisis dont cette occasion pour rappeler à tous les chefs d’entreprise, que le Crédit Foncier du Cameroun, en tant qu’entreprise citoyenne, a dans son portefeuille des produits, une offre susceptible d’accompagner leurs personnels dans la réalisation de leurs projets immobiliers, de mieux les mobiliser et d’accroître leur productivité ».